CONGOLAIS, INDIGNEZ-VOUS !

CONGOLAIS, INDIGNEZ-VOUS !indignez-vous

Le moment est venu pour tous les congolais d’aller audelà des diagnostics sur la situation catastrophique dans laquelle est  plongé notre pays: maintenant, il faut agir pour que le changement s’impose en RDC; les congolais doivent s’indigner, se révolter, s’assumer.

TELEMA EKOKI a pris connaissance, sans surprise, du contenu gravissime du rapport de Human Right Watch, rendu public au début du mois de décembre 2017, relatant la haute trahison de M. Kabila qui, accumulant chaque jour qui passe des forfaitures contre le peuple congolais, a commis un crime odieux de plus contre la nation congolaise, en sous-traitant les rebelles du mouvement de proxy filo-rwandais nommé M23, pour en faire une milice supplétive des FARDC et de la Police Nationale Congolais, PNC, afin de réprimer les manifestations pacifiques de l’Opposition non armée qui, en septembre, octobre et novembre 2016 se mobilisait contre la violation intentionnelle de la Constitution, perpétuée par M. Kabila pour s‘accrocher au pouvoir par la force et au prix du sang du peuple congolais.

Connus pour leur violence sanguinaire, les rebelles du M23, défaits par une coalition armée internationale et la Monusco, se sont réfugiés en Ouganda et Rwanda afin d’échapper aux poursuites pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité, demeurant ainsi à la disposition, comme un réservoir de mercenaires, aussi bien de l’Ouganda, du Rwanda, du Burundi que de M. Kabila lui-même.

Il y a quelques années déjà, le Groupe des Experts de l’Onu sur la RDC, dont faisait partie l’estimé Michael Sharp, éliminé dans des circonstances troublantes au Kasaï en 2016, avait mis en exergue et dénoncé la complicité du Général Amisi Tango Four, accusé d’armer les M23 en lui vendant les stocks d’armes des Fardc. Selon le rapport très détaillé de HRW, c’est le même Général Amisi Tango Four, resté impuni, qui est cité comme le recruteur des rebelles du M23 stationnés en Ouganda et Rwanda. Après les avoir travestis illégalement avec les uniformes de la PNC, cette légion étrangères supplétive a été grassement payée pour tuer les Kinois et les Lushois, à l’occasion de la tenue des manifestations populaires pacifiques de l‘opposition, fin 2016.

Selon les rapports aussi bien de la Monusco que de HRW, ces manifestations pacifiques se sont soldées par une répression féroce qui a causé la mort de plus de 62 civils, abattus, les mains nues face aux kalachnikovs, par les soudards du M23 reconvertis en mercenaires à la rescousse de ce même pouvoir qui prétendaient combattre en 2013 et 2014.

TELEMA EKOKI vous dit, chers frères congolais: « Indignez-vous! »car vous êtes des esclaves dans votre propre pays.

Suivez ce qui se passe dans cette Assemblée Nationale de la honte, issue du hold-up électoral de 2011, dont ce régime liberticide voudrait pérenniser les équilibres par l’adoption d’une loi électorale censitaire, qui exclue les vrais représentants du peuple et qui voudrait nous ramener à l’époque du MPR / PPRD parti état par l’ introduction de seuils d’éligibilité anticonstitutionnels, sataniques et surtout incompatibles avec la géopolitique multiethnique de notre pays.

Les équilibres de l’Accord politique de Pretoria, fondation de l’actuelle Constitution, sont piétinés alors que l’Accord politique du Nouvel An demeure inappliqué à ce jour.

Cela ne vous suffit-il pas encore pour vous indigner?

Comme dans une maison close, les « nominés » de Kabila et Ngoy Mulunda vendent régulièrement leur vote, se souciant le moins du monde de leurs « électeurs » car ils ne doivent rien au peuple et tout à leur maître.

Des marchandages, des achats de conscience qu’un congolais indigné est arrivé à enregistrer, il y a quelques jours, au cours d’une messe noire des membres de la majorité factice au pouvoir, à l‘Hôtel du Fleuve. Les révélations sont choquantes. Dans un pays normal, elles constituerait un « Watergate » congolais, avec toutes ses conséquences légales et politiques.

Nous avons découvert que notre pays est considéré, par les ténors du kabilisme, comme un gâteau dont le PPRD, à lui seul, doit pouvoir avaler la totalité des morceaux, refusant de partager même les miettes  avec ses propres alliés:
voilà le seul et vrai projet de société des oligarques au pouvoir en RDC, après 16 ans de « démocrature ».

Inutile de se demander pourquoi il n‘y a pas d’emplois, d’ industries, d’ hôpitaux, d’ écoles et surtout de bien être en République Démocratique du Congo…

Pour M. Kabila et ses courtisans cleptocrates, nous tous congolais nous ne sommes rien de plus que des miettes d’un gâteau qu’ils veulent avaler tout entier, avec l’aide de leurs complices, ces dirigeants de la CENI qui sont désormais devenus des agents du glissement, partisans et corrompus, plutôt que les organisateurs indépendants d’élections libres, inclusives et démocratiques.

Encore une fois, la Constitution est violée, l’état de droit s’écroule sous le poids du chaos organisé par les irresponsables qui nous gouvernent.

Congolais, Indignez – vous! Car vous n’avez plus de droits, vous étés en train de perdre votre prérogative de souverain primaire et surtout vous êtes en train de léguer à vos enfants un pays à la dérive, colonisé et exploité par une bande de criminels qui n’ont aucun souci pour l’avenir de la République Démocratique du Congo.

TELEMA EKOKI vous exhorte à réfléchir sur la gravité des accointances de ce régime liberticide avec certains pays voisins, comme l’Ouganda, le Burundi et le Rwanda, dont l’agenda de balkanisation la RDC et de contrôle de ses richesses naturelles est connu depuis des décennies.

Si M. Kabila est capable d’exploiter une rébellion de proxy ougando-rwandaise pour essayer de mater la soif de liberté des congolais, jusqu’où ne pourrait-il aller dans sa complicité pour la concrétisation du plan machiavélique de la balkanisation de la RDC ?

Congolais, indignez-vous car selon les derniers rapports du Haut Conseil pour le Réfugiés, HCR en sigle, il y a plus de déplacés internes en RDC qu’ en Syrie, Iraq ou Yemen. Ce nombre très élevé est le résultat des derniers événements sanglants au Kasaï qui se sont soldés avec plus de 5000 personnes  massacrées à l’arme blanche et environ 4 millions de congolais errant, à l’Est et à l’Ouest du Congo-Kinshasa sans logement, nourriture, eau, en tant que réfugiés dans leur propre pays!

Congolais, indignez-vous!

TELEMA EKOKI vous rappelle que le régime Kabila est en guerre contre le peuple congolais, pas seulement pour confisquer le pouvoir d’état par la force, prêt à tout pour mater l’esprit de révolte de ce peuple si fier et si meurtri, mais aussi pour continuer à s’enrichir honteusement bradant les richesses naturelles du Congo, sa terre, mais aussi l’argent du contribuable congolais, considéré, par ce régime, comme un citron qu’on presse jusqu’au fond pour l’abandonner ensuite à sa misère.

Vous aussi, soldats et policiers de la RDC, qui avaient prêté le serment « Makila pona ecolo » vous devez vous indigner, car votre prétendu « commandant suprême » ne vous fait plus confiance pour vous utiliser comme « snipers » aux trousses de vos frères, sœurs, filles et fils qui manifestent pour un futur meilleur. Mal équipés, mal payé, votre « commandant suprême » préfère monnayer grassement des anciens rebelles sanguinaires plutôt que mettre en place une armée républicaine digne, fonctionnelle et surtout, respectueuse de la Constitution de la RDC.
Faut-il encore se demander pourquoi les meilleurs parmi vous sont éliminés? Mbuza Mabe, Mamadou Ndala, Banza et combien d’autres doivent-ils s’ajouter à la liste des hommes d’armes qui ont été éliminés à cause de leur loyauté à la patrie ?

Indignez-vous, chers frères et sœurs congolais, car la communauté internationale ne fera rien pour nous. Derrière les discours intrinsèquement contradictoires de l’Onu, de la France, des Etats-Unis, de la Belgique, de l’Union Européenne, il n’y a pas de volonté politique de mettre un terme au génocide que subissent les congolais depuis des décennies.

Cette communauté internationale, le Conseil de Sécurité de l’Onu, à l’unisson avec les évêques catholiques, s’accommodent du travail de M. Kabila au point de lui faire un cadeau d’une année de plus de pouvoir prétendument légitimé par un Accord Politique du Nouvel An inappliqué, en échange d’un faux calendrier électoral qui contient 17 contraintes et qui est déjà caduc car, à peine pondu par une soi-disant Commission Électorale Nationale  « Indépendante », certaines de ses échéances sont déjà dépassées et son financement est toujours incomplet.

Indignez-vous, congolais, car un « président » qui tue son peuple et viole la Constitution pour confisquer le pouvoir par la force, ne peut jamais garantir un processus électoral sérieux, au bout duquel il devra partir.

Les griots du kabilisme ont désormais un nouveau slogan, après celui des « 5 chantiers« , de la « révolution de la modernité » , le dernier mensonge sonne désormais ainsi : « Cap vers les élections ».

Les leaders de l’opposition détenus, les prisonniers politiques restent embastillés et leur nombre ne fait qu‘accroître; les manifestations pacifiques de l’opposition et des mouvements citoyens sont systématiquement interdites; les media publics sont des organes de propagande au service du régime; aucun droit fondamental n’est garanti et le plus important de tous, celui de la liberté d’expression, est le plus réprimé; qui pourrait croire, dans ce contexte dictatorial, que des élections libres et démocratiques pourraient sérieusement se tenir?

Indignez-vous, chers frères congolais, car ils vous mentent, encore une fois.

Indignez-vous, chers congolais, car sous d’autres cieux les peuples assument leur responsabilité face à l’histoire et ils arrivent ainsi à arracher leur libération.

Armons-nous de notre indignation pour trouver le courage de briser les chaînes de cette dictature sanguinaire et son système d’asservissement, avant que la gorge insatiable de la bête ne dévore complètement notre Congo, émiettant, balkanisant, vendant la seule patrie que nous avons.

TELEMA EKOKI,

La voix du peuple

LOGO TELEMA

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s