L’ ALERTE DE TELEMA EKOKI: LE SYSTEME ECONOMIQUE CONGOLAIS EN DANGER / TEMPETE DES TROPIQUES

tempete-0811170001.jpg

tempete 0811170002

tempete 0811170003

Telema Ekoki tire la sonnette d’alarme : Le système économique congolais en danger

 

Le triptyque corruption, détournement et mauvaise gouvernance pour détruire l’économie congolaise

Le mouvement politico-citoyen Telema Ekoki tire la sonnette d’alarme sur une stratégie qui serait mise sur pied pour faire effondrer de manière catastrophique le système économique congolais.

Dans un communiqué diffusé hier mercredi 8 novembre, cette organisation se demande si les Congolais sont  conscients que leur pays se meurt, non seulement socialement et politiquement, mais aussi et surtout économiquement, à cause de la boulimie de l’actuel pouvoir. Telema Ekoki doute de cette prise de conscience collective, même si une catastrophe plus grave qu’un tremblement de terre ou un tsunami est en train de s’abattre sur la RD Congo, dans l’indifférence générale.

Les réserves effectives en devises de la République Démocratique du Congo, rappelle Telema Ekoki, remontent à peine à deux semaines d’importations moyennes, plus exactement à 600 millions de dollars: cela signifie que bientôt, la RDC ne pourra plus acheter à l’étranger les médicaments, les vaccins, le carburant et, surtout, la nourriture dont le peuple a besoin pour survivre.

Or le Congo importe presque tous les biens de consommation courante et subventionne même les prix des carburants. Avec plus ou moins deux semaines de réserves en devises, le pays sera bientôt incapable de payer les produits pétroliers, les biens de consommations et autres biens de première nécessité comme les intrants pour le traitement d’eau. On voit déjà des maladies comme le Cholera resurgir avec force dans les deux Kivu.

Vers une hécatombe sociale

Avec l’effritement des réserves en devises, les importations deviennent de plus en plus chères, et le pays sera de plus en plus en difficulté pour nourrir ses 80 millions d’habitants, et pour un pays aussi vaste que l’Europe de l’Ouest qui ne produit rien, cela risque de conduire à une hécatombe sociale.

Le détournement des ressources du pays par les autorités gouvernementales comme les 750 millions, repris dans le récent rapport du Carter Center concernant la Gecamines, est un cas énervant pour un pays dont les reverses en devises sont moins que 600 millions de dollars…

Les finances de la RDC dans le rouge

Pour le Fonds Monétaire Internationale (FMI), les finances de la République démocratique du Congo sont dans le rouge. La situation sociale ne cesse d’empirer pour une population congolaise prise en otage par ses décideurs politiques. Face à cette situation catastrophique, la diplomatie congolaise a tenté d’obtenir des fonds du grand argentier mondial. Mais la réponse a été clairement négative!

Un taux de change artificiel

La grande arnaque du moment au Congo-Kinshasa, est « la fixation d’un taux de change artificiellement maintenu dans un équilibre précaire, grâce à la planche à billets et la cessation de tous les payements de l’état: les salaires des fonctionnaires, des médecins, des enseignants, des policiers et des militaires ne sont pas payés depuis des mois, alors que la dette intérieure reste figée comme une ardoise qui ne fait que s’alourdir », signale cette structure.

Telema Ekoki tient à alerter l’opinion aussi bien nationale qu’internationale que l’instabilité politique «tue» littéralement l’économie du pays, au point que la famine généralisée pointe désormais à l’horizon, selon les projections des organismes internationaux très sérieux qui suivent et analysent de près la situation financière de la RDC: un état en pleine faillite économique.

En effet, une quelconque prolongation de l’actuel régime est « économiquement insoutenable pour le peuple congolais ». D’autant plus que la finance internationale refuse de prêter son assistance à un régime politique prédateur de son peuple, qui veille s’imposer par la ruse et la force.

La coopération internationale est, elle aussi, interrompue, en ce qui concerne pratiquement la totalité des partenaires internationaux : la santé, l’éducation et même les nombreuses urgences humanitaires sont abandonnées à elles-mêmes, au point que les crises humanitaires et épidémiologiques sont devenues des banalités qui coûtent cher au peuple congolais en termes de vies humaines fauchées avant l’heure.

Vers un taux d’inflation de 50%

En effet, avec un taux d’inflation qui augmente de manière hyperbolique au point d’atteindre probablement le 50% pour la fin de l’année, il sied de se demander de quel pouvoir d’achat pourra encore se prévaloir le Congolais moyen si les travailleurs du secteur privé voient leur pouvoir d’achat divisé par deux alors que les travailleurs du secteur public accumulent des mois impayées, au point de devoir être inventoriés, dans les statistiques officielles, comme des acteurs économiques ayant le même pouvoir d’achat que les nombreux chômeurs que compte le pays.

Contrairement aux explications de ceux-là qui ont pris le peuple en otage, l’inflation n’est pas d’origine externe seulement, mais aussi et surtout d’origine interne: elle est le prix imposé au peuple congolais par la corruption et la mauvaise gouvernance.

C’est pour toutes ces raisons que Telema Ekoki lance un appel particulier à la jeunesse de la RDC pour la sensibiliser sur la nécessité de s’approprier son destin, avant que les effets apocalyptiques de l’effondrement de l’économique n’investissent leurs foyers et anéantissent leurs rêves d’un avenir meilleur.

Par LM

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s