« L’ASADHO exige la libération des  membres du mouvement citoyen  TELEMA EKOKI »/ COMMUNIQUE DE PRESSE N°021/ASADHO/2017

  • ASADHO 

    B.P.16737                  

    KINSHASA 1          

     

    R.D. Congo

    Association Africaine de Défense des Droits de l’Homme

    African Association for the Defence of Human Rights

    COMMUNIQUE DE PRESSE N°021/ASADHO/2017

    « L’ASADHO exige la libération des  membres du mouvement citoyen  TELEMA EKOKI »

    L’Association Africaine de défense des Droits de l’Homme, ASADHO en sigle, est préoccupée par les atteintes aux droits de l’Homme dont les membres du mouvement citoyen TELEMA EKOKI sont régulièrement victimes de la part des éléments de la Police Nationale  Congolaise.

    En date du 06 novembre 2017, au Quartier 2, à MASINA, à Kinshasa, au lendemain de la publication du calendrier électoral, un groupe composé de 20 jeunes, membres de TELEMA EKOKI, ont manifesté pacifiquement leur rejet du calendrier électoral en  exigeant le respect de la Constitution et en  scandant le thème de leur campagne citoyenne « Je veux un nouveau Président maintenant ».

    Ils ont été brutalement dispersés par les éléments de la Police Nationale et trois d’entre eux ont été arrêtés et conduits vers une destination inconnue.  Il s’agit de  Messieurs   Germain LONDI,   David KISUVI   etZina NGOMA,

    En date du 07 novembre 2017, trois jeunes de TELEMA EKOKI qui sensibilisaient la population sur l’importance du respect de la constitution, à MASINA et MATETE ont été aussi arrêtés et conduits vers une destination inconnue. Il s’agit de Messieurs CADI,  Morlin et Ibrahim MATENDA.

    L’ASADHO rappelle que plusieurs autres jeunes du mouvement citoyen TELEMA EKOKI ont été aussi victimes des traitements inhumains et d’arrestation arbitraire  de la part de la  Police Nationale Congolaise, en date du 18 octobre 2017,  lors du sit- in organisé devant l’Ambassade des Etats Unis à Kinshasa pour remettre  un memo destiné à Madame NIKKI, ambassadrice des Etats Unis aux Nations Unies.

    Elle condamne toutes les atteintes aux droits de l’Homme dont sont victimes les jeunes de TELEMA EKOKI de la part des  services des renseignements et de sécurité de la République Démocratique.

    Face à ce qui précède, l’ASADHO recommande :

    Ø  Au Président de la République de :

    –         Prendre des mesures qui s’imposent pour que l’Armée, la Police Nationale et l’Agence Nationale des Renseignements respectent les droits fondamentaux reconnus aux congolais par les normes nationales et internationales relatives aux droits de l’Homme.

    –         Faire libérer tous les jeunes de TELEMA arrêtés arbitrairement par la Police Nationale Congolaise

    Ø Au Ministre de l’Intérieur  de :

    –          Faire diligenter des enquêtes pour identifier et traduire en justice tous les policiers impliqués dans l’arrestation des jeunes de TELEMA.

     

                                                            Fait à Kinshasa, le 08 novembre 2017

                                                                            ASADHO

     Pour toute information, contactez :

    Maître Jean Claude KATENDE : Président National

    Téléphone : + 243 81 17  29 908

     


    [1]*Organisation  affiliée à la Commission Internationale des Juristes (Genève), à la Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH), dotée du statut d’observateur auprès de la Commission africaine des Droits de l’Homme et des peuples (Banjul) et Membre du Réseau OMCT/SOS Torture.

    ASADHO – Bureau National : 44A, Avenue du Livre,  Commune de Gombe,

    Kinshasa /Gombe,  RD. Congo                                                      E-mail : asadhokin@yahoo.fr                                                       

    Tél. (00243) 81 17 29 908                                                              Site web : http:/www.asadho-rdc.net

                                                        

    ——————————– « Le pouvoir politique ne peut pas faire du bien s’il n’est pas entre les mains d’une femme ou d’un homme de bien » Maître Jean Claude Katende Avocat au Barreau de LUBUMBASHI Président National de l’ASADHO Tél :+¨243 811 729 908, + 243 9970 32 984 Skype: jckatende1 site web: www.asadho-rdc.net KINSHASA  République Démocratique du Congo
    Télécharger toutes les pièces jointes sous forme de fichier .zip

    • Communiqué de telema.pdf
      332.1kB
    • Communiqué de telema.docx
      32.9kB

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :