Kinshasa : des membres du mouvement Telema Ekoki arrêtés devant l’ambassade des États-Unis /LE COURRIER DE KINSHASA

courrier de kinshasa telema ekoki

Kinshasa : des membres du mouvement Telema Ekoki arrêtés devant l’ambassade des États-Unis

Mercredi 18 Octobre 2017 – 19:30
Dans le cadre de la campagne citoyenne « Je veux un nouveau président maintenant », lancée officiellement il y a deux semaines, les infortunés étaient allés déposer un mémorandum  à l’attention de l’ambassadrice des Etats Unis à l’ONU, Nikki Haley, dont la visite est prévue dans la capitale congolaise.

des jeunes du mouvement TELEMA EKOKI, devant l'ambassade américaine à Kinshasa.Des jeunes du mouvement politico-citoyen Telema Ekoki ont été violemment dispersés par des éléments de la police et de l’armée. Ces derniers, note-t-on, se sont rendus à l’ambassade des Etats Unis d’Amérique  à Kinshasa pour y déposer un mémorandum à l’attention de l’ambassadrice Nikki Haley,  attendue en République Démocratique du Congo le 21 octobre.

des jeunes du mouvement TELEMA EKOKI, devant l'ambassade américaine à Kinshasa.La dispersion des activistes de Telema Ekoki est intervenue aux alentours de 11 heures quand ils se sont retrouvés devant l’ambassade des États-Unis. Une douzaine d’entre eux a été interpellée et conduite à une destination inconnue jusqu’au moment où nous mettons sous presse.

Ces jeunes du mouvement politico-citoyen ont, par ailleurs, eu le temps de déposer leur mémorandum auprès de la responsable des Affaires politiques à la représentation diplomatique américaine, Mme Elisabeth E. Jaffee.

Pour échapper à l’arrestation, un membre de la coordination de ce mouvement, Cédric Mituntwa, aurait trouvé refuge à l’Intérieur de l’ambassade des États-Unis en RDC. Alors qu’un cameraman du magazine 2e Œil de communication, qui couvrait cette activité et présent sur le terrain, a vu sa caméra arrachée de force par des hommes en uniforme qui sont venus disperser les membres de Telema Ekoki. Dans ses premières déclarations, le mouvementqui a noté que ses membres ne faisaient qu’exercer pacifiquement leur droit à la libre expression, a exigé la libération immédiate de ces jeunes arrêtés dont l’intervention a été jugée trop musclée et en aucun rapport avec la manifestation sur le terrain, devant la représentation diplomatique des États-Unis à Kinshasa.

Lucien Dianzenza
Légendes et crédits photo : TELEMA EKOKI

Agence de presse Adiac Congo

http://www.adiac-congo.com/content/kinshasa-des-membres-du-mouvement-telema-ekoki-arretes-devant-lambassade-des-etats-unis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s