FLASH / COMMUNIQUE DU 18/10/17: la mobilisation éclaire de 200 jeunes du mouvement citoyen TELEMA EKOKI, devant l’Ambassade des USA à Kinshasa, violemment dispersée par des éléments de la police et de l’armée

*telema ekoki amb usa
ambassade us

Ambassade des Etats Unis à Kinsahsa

Des forces de police et de l’armée sont violemment intervenues ce matin à 11h15 devant l’Ambassade des Etats Unis à Kinshasa.

La mobilisation éclaire de 200 jeunes du mouvement politico-citoyen TELEMA EKOKI, dans le cadre des mesures de mobilisation prévueS par la campagne citoyenne « Je veux un nouveau président », lancée officiellement il y a 2 semaines, vient d’être violemment dispersée par des policiers et des militaires, devant l’Ambassade des USA à Kinshasa.

Une douzaine de jeunes de TELEMA EKOKI ont été interpellés et conduits à une destination inconnue. Les jeunes de TELEMA EKOKI ont eu le temps de déposer à Mme Elisabeth E. Jaffee, responsable des Affaires politiques  à la représentation diplomatique américaine, un memorandum à l’intention de Mme Nikki Haley, Ambassadeur des  USA à l’ONU.

Un membre de la coordination de Telema Ekoki, M. Cedric Mituntwa, a trouvé refuge à l’intérieur de l’Ambassade pour échapper à une arrestation.

Un cameraman de la chaine TV DEUXIEME OEIL, M. Heritier Ntumba , présent sur place, a vu sa camera arrachée de force  par les policiers et les militaires qui sont intervenus pour disperser la mobilisation pacifique de TELEMA EKOKI. De plus le Cameraman Héritier Ntumba, en présence du journaliste Medard Elonge de la même chaine TV, a été tabassé et blessé au genou droit par les militaires et policiers présents sur place.

TELEMA EKOKI demande la libération immédiate des jeunes arrêtés par les policiers et les militaires intervenus d’un manière très musclées devant la Représentation diplomatique des Etats-Uni à Kinshasa alors que les membres de TELEMA EKOKI ne faisaient qu’exercer pacifiquement   leur droit à la libre expression.

MISE A JOUR A 12H30: On nous signale que les rafles des jeunes de TELEMA EKOKI continuent près de la Gare Centrale, où un nombre imprécisé de jeunes activistes a été enlevés, par des policiers et des militaires. Leur destination et lieu de détention restent inconnus.

PHOTO BANDEROLE CAMPAGNE 1

DIOMI AVEC JEUNES BANDEROLE

telema ekoki amb usa

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s